São Vicente: Le député dit que MPD dit «ne se soumettra pas aux caprices» de PAICV dans le domaine de la régionalisation

Mindelo, 11 juil (Inforpress) – Le député du Mouvement pour la démocratie (MPD, au pouvoir) João Gomes a tenue mardi à Mindelo que son parti ne soumettre pas la régionalisation aux «caprices de PAICV», qui veut que maintenant «apporter leurs contributions».

En tant que, également, membre du comité mixte institué pour discuter de la régionalisation au sein de l’Assemblée nationale, soutenu par les quatre autres députés de son parti élu par São Vicente, João Gomes était le conférencier principal d’une séance de débriefing, dans la salle principale de la Mairie de São Vicente, pour  «améliorer» le moment actuel dans le processus de création des régions administratives du pays.

Après avoir fait, à la longueur, la chronologie des faits, de l’avis de MPD sur le processus, en notant que «depuis toujours» son parti a préconisé la décentralisation, et avec Ulisses Correia e Silva MPD «a pris la régionalisation avec le drapeau», le Parlementaire a ciblées le plus grand parti d’opposition qui, a accusé, veulent la régionalisation, à se produire dans la seconde moitié de la législature commencera en 2021.

«Ceux qui agissent de cette façon n’est pas intéressé à se produire la régionalisation en ce moment» , a matérialisé João Gomes, expliquant que PAICV «ne dit pas qui est contre la régionalisation», dit qu’il est prêt à négocier, mais «attention», il fait valoir, «il ne veulent être soumis au calendrier proposé» par le gouvernement et par MPD.

AA/ZS/AST

Inforpress