Santo Antão: Les municipalités sont engagées dans la recherche du financement de la décharge de l’île – maire

 

Porto Novo, 11 oct (Inforpress) – Les municipalités de Santo Antão sont engagées dans la recherche, avec le gouvernement, du financement pour  l’installation de la décharge, confrontée à une situation extrêmement difficile concernant la collecte et la gestion des déchets.

Le maire  de Porto Novo, Anibal Fonseca, a assuré, pour qui la décharge est un projet gouvernemental, mais les municipalités de Santo Antão sont engagées dans la mobilisation de partenariats pour la mise en œuvre de cette infrastructure qui peut coûter vers  200 millions d’escudos.

“C’est un projet du ministère de l’Agriculture et de l’Environnement, mais nous nous engageons également à sa mise en œuvre”, a déclaré le maire, qui a admis que pour les coûts qu’il représente, il est “un projet pour plus tard”  malgré ” les graves problèmes” que Santo Antão  fait face à cet égard.

Le problème de la collecte, la gestion et le traitement des déchets solides à Santo Antão est plus graves dans les municipalités de Paul et Ribeira Grande, qui  dépose les déchets produits dans la déchetterie communautaire  à l’entrée de  Ribeira Brava (frontière entre Paul et Porto Novo) , un espace qui, en plus de la «mauvaise image» qu’elle apporte sur cette île, devient un problème de santé publique.

JM / CP/AST

Inforpress