Santa Catarina: ICIEG propose la restructuration de “Rede Sol” pour fournir des réponses plus rapides aux victimes de violence sexiste

Assomada, 29 août (Inforpress) – L’Institut capverdien pour l’égalité des sexes (ICIEG) propose la restructuration de “Rede Sol” à Santa Catarina (île de Santiago), de sorte à donner des réponses plus rapides aux victimes de la violence fondée sur le sexe (VBG).

«Ce réseau [Rede Sol] existe depuis 2004. Nous avons eu un taux de rupture en raison de la mobilité du personnel et en ce moment nous faisons cette restructuration au niveau national, parce que “Rede Sol” est un réseau qui a eu de nombreux résultats positifs et permet une travail intégré et de fournir rapidement des réponses aux victimes”, a déclaré le coordinateur national de ICIEG, Katia Marques.

Katia Marques a parlé mardi dans des déclarations à Inforpress en marge d’une réunion de la réactivation et l’amélioration de “Rede Sol” (Réseau d’assistance aux victimes de VBG) de Assomada, avec des partenaires, qui comprenait la présence du conseil municipal du genre, Jassira Monteiro et le coordinateur du Centre de soutien aux victimes (CAV), Nascimento Fortes.

Comme l’a expliqué, c’est dans ce sens qu’il a été organisé cette rencontre avec des partenaires qui viennent depuis 2004, en particulier la Police nationale (PN), Le procureur, l’Institut capverdien pour les enfants et les adolescents (ICCA), Ministère de l’Education, les ONG et les personnes particuliers afin de travailler de manière intégrée, et donc donner une meilleure réponse aux besoins des victimes de VBG.

FM/FP/AST
Inforpress