Home Politique PAICV accuse le gouvernement d’avoir violé la loi-cadre budgétaire

PAICV accuse le gouvernement d’avoir violé la loi-cadre budgétaire

Praia, 24 août (Inforpress) – Le secrétaire général du Parti africain pour l’indépendance de Cabo Verde (PAICV), Julião Varela, a déclaré aujourd’hui que le gouvernement ne respecte pas la loi -cadre financier, lors de la collette des recettes des frais de visas qui ne sont pas inscrits au budget.

Comme il l’explique, la loi cadre budgétaire dit « clairement » qu’aucun revenu non prévu au budget doit être sollicité, il considère ainsi que le gouvernement, demande, illégalement, des frais de visas, car ils ne sont pas inclus dans le budget 2018.

“Le gouvernement a prédit l’entrée en vigueur de l’exemption du visa à compter du 1er janvier 2018 et n’a donc pas été inclus dans le budget de l’Etat 2018. Mais comme la loi d’exemption de visa ne sont pas entrés en vigueur, le gouvernement continue , illégalement, à faire payer les visas”, at-il dénoncé.

PAICV a estimé que de janvier à aujourd’hui , l’exécutif a recueilli des milliers d’escudos, illégalement et qui sont utilisés de manière non transparente.

Ainsi, il estime donc qu’il est confronté à une illégalité qui méritait de l’intervention d’autres organes, y compris la Cour des comptes, qui doit inspecter successivement et en même temps que la réalisation des dépenses du gouvernement .

JMB / MVP /AST

Inforpress