Cabo Verde mettra en œuvre le programme permanent et intégré de prévention et de contrôle des déportations de États – Unis

Praia, 31 juil (Inforpress) – Cabo Verde va bientôt mettre en œuvre, par résolution, un programme de prévention permanente et intégrée, le suivi et la réinsertion sur les questions d’expulsion des États – Unis.

L’information a été communiquée à Inforpress par l’ambassadeur de l’archipel aux Etats-Unis (USA), Carlos Veiga, en expliquant que l’initiative est liée aux mesures préventives que l’ambassade a prises pour « arrêter » les rapatriements de ce pays vers  Cabo Verde.

Selon le diplomate capverdien, le programme devrait engager au Cabo Verde, l’État, les municipalités, les organisations de la société civile, les représentations nationales des communautés, leurs associations et les travailleurs sociaux capverdienne y établit, les États et les municipalités de résidence, les organisations de la société civile américaine vont même essayer d’intéresser les philanthropes américains pour cette initiative.

Selon de Carlos Veiga, cette idée a été discutée lors de la récente réunion du Conseil national de sécurité, présidé par le Premier ministre, ayant décidé de institutionnaliser et commencer sa mise en œuvre. Il a reconnu, cependant, que la mise en œuvre de celle – ci ne sera pas facile car il y a du travail avec « l’ esprit humain, les valeurs manquantes, les attitudes bien ancrées, les cultures acquises dans des environnements difficiles. »

Cependant, il a soutenu que Cabo Verde  doit  se préparer et traiter le problème en ce qui concerne les questions d’expulsion, en supposant comme un « problème national » à être résolu par  la nation et montrer qu’il est « pleinement engagé dans la recherche de solution » pour ensuite demander «  le soutient  de nos partenaires de coopération, pas raisonnable pour financer ces programmes. »

CD / FP /AST

Inforpress