Au Cabo Verde on respecte les droits de l’homme, mais tous les jours la CNDHC est confronté à des cas de violation – responsable

Praia, 07 sept (Inforpress) – La présidente de CNDHC a déclaré jeudi que d’une façon  « général, au Cabo Verde on  respecte les droits de l’homme, mais chaque jour on  est confronté à la violation de ces droits, en particulier en ce qui concerne l’emploi, les problèmes sociaux et culturels.

«Nous parlons, par exemple, des situations de droit au travail. Nous avons beaucoup de situations, en particulier des jeunes qui n’ont pas accès au marché du travail « , dit la  présidente de la Commission nationale des droits de l’homme et de la citoyenneté, Zaida Freitas, en ajoutant que, en ce qui concerne la santé, il y a des gens, en particulier les handicapés, que « ne peut pas accéder pleinement » à ce bien-être social.

Zaida Freitas a fait ces considérations tout en parlant à Inforpress en marge de la clôture de la première action de formation destiné aux organisations non gouvernementales (ONG) dans le domaine des droits de l’homme, qui a eu lieu sur deux jours à Praia.

« Il y a des droits qui sont faits, y compris le droit à l’éducation et le pays a fait un énorme effort dans cette direction », a déclaré le fonctionnaire, en ajoutant que si certains droits vont être réalisés d’autres surgissent.

Cependant, elle estime que son institution est au courant de certaines situations pour lesquelles doivent « faire pression » afin de changer les politiques publiques nécessaires pour les droits humains au Cabo Verde.

LC / FP / AST

Inforpress