ANAS exigera que les exploitants du pays communiqueront régulièrement des informations sur la qualité de l’eau

Praia, 17 août (Inforpress) – L’agence nationale pour l’eau et l’assainissement (ANAS) exigera que les exploitants de services seront disponibles sur une base régulière, des informations sur la qualité de l’eau produite dans le pays.

L’information a été publiée jeudi lors d’une conférence de presse à Praia, par le directeur de l’ANAS, António Pina, qui a annoncé, au moment, que la société dépensera chaque année des informations sur l’état de la qualité de l’eau potable pour l’offre publique.

Pour cela, il a fait valoir que tous les intervenants doivent maintenir un «dialogue ouvert et continu », le partage d’informations sur la prestation continue des services publics et un cadre pour mettre en place les meilleures pratiques dans la définition des politiques publiques dans le secteur.

Parmi les acteurs, António Pina a indiqué le gouvernement et l’administration publique, l’entité régulateur (ANAS), les gestionnaires de fonds et les utilisateurs, qui ont des tâches spécifiques dans le contrôle de la qualité de l’eau.

OM / FP / AST

Inforpress