Le gouvernement signe un accord institutionnel avec les banques commerciales pour partager le risque de financement des IMF

 

Praia, 06 oct (Inforpress) – Le ministère des Finances a signé jeudi un accord institutionnel avec  la Banque Comercial do Atlântico (BCA) et Banco Interatlântico (BI) pour partager les risques liés au financement aux Instutions des microfinances (IMF) au Cabo Verde.

Un accord similaire a déjà été signé avec Caixa Económica, la Banque d’affaires de  Cabo Verde (BCN), avec Ecobank et Banco BAI et l’Association des professionnels des institutions de microfinance de  Cabo Verde (APIMF-CV).

Selon ce protocole, l’État subventionnera 50% des intérêts sur les prêts afin que les banques commerciales puissent mettre de l’argent à la disposition des IMF dans un risque partagé avec l’État. Le montant total à subventionner est de 100 millions d’escudos .

L’idée, selon le ministre des Finances, Olavo Correia, est de soutenir la microfinance, en mettant l’accent sur la formalisation de l’économie, l’inclusion financière et la création d’emplois et de revenus.

“Tous ceux qui veulent avoir un projet de vie dans les secteurs du tourisme, du commerce, de l’industrie et de l’agro-industrie pourront accéder au financement à 50% d’intérêts subventionnés par l’Etat”, a déclaré le responsable.

MJB / JMV /AST

Inforpress